À la maison

Notre mélange za’atar est prêt à l’emploi. Il peut être directement saupoudré en fin de préparation ou dans l’assiette. Il fait merveille sur des salades de légumes d’été (tomate, concombre, poivron…). Il embellit tous les plats à base de légumineuses, comme les soupes de lentilles et s’ajoute sur des légumes sautés ou rôties au four (aubergine, courgette). Le za’atar fonctionne très bien avec la cuisine italienne : salade caprese, pâtes à la sauce tomate. On touche à la perfection lorsqu’il est mis sur du labneh maison avec une bonne huile d’olive.
Un morceau de pain frais trempé dans une huile d’olive mélangée à du za’atar et accompagné de quelques olives dans une coupelle font la base d’un délicieux petit-déjeuner dans les pays du Levant. Le za’atar est aussi souvent étalé sur une pâte à pitta (qui ressemble à une pâte à pizza) qu’on met à cuire au four.
Ce plat du pauvre était une façon simple et délicieuse de consommer protéines, minéraux, vitamines et oligoéléments.
Le za’atar ne se cuit pas. Il se met toujours en fin de préparation, au moment de servir.

Découvrez le zaatar dans...

Nos recettes gourmandes et faciles à réaliser
très bientôt...

Nos épices utilisées pour ce mélange
feuilles de za'atar sauvage de Palestine
graines de sésame torréfiés
huile d'olive vierge extra
sumac sauvage d'Iran
sel de Guérande

 

 

MÉLANGE ZA'ATAR
pot de 30g / 4,50 €

Le za’atar est une variété d’origan sauvage (origanum syriacum) qui pousse dans tout le Moyen-Orient. C’est aussi le nom d’un mélange dont cette herbe est l’ingrédient principal.
Notre mélange za’atar est composé de feuilles de za’atar dont le parfum rappelle le thym et l’origan par son côté résineux. De ces feuilles émanent aussi de discrètes notes d’anis et du cumin. Le sésame, autre ingrédient clé de ce mélange, apporte une touche minérale et de sublimes saveurs de noisette grillée. Enfin, le sumac donne une touche de piquant et d’acidité. Cette combinaison donne au za’atar un parfum extrêmement chaleureux et presque brûlant.
Évidemment, ce mélange varie d’une région à l’autre et chaque famille à sa recette. Certains mettent plus de sésame, d’autres remplacent le za’atar par une autre herbe locale. Depuis des générations, le za’atar se prépare à la maison ; c’est le petit-déjeuner par excellence de tous les pays du croissant fertile.
Nous avons voulu rester proches de cet esprit en réalisant notre za’atar à la main. Les feuilles de za’atar sont torréfiées au four et les graines de sésame grillées à part. Nous versons dans un grand récipient za’atar, sésame, sumac, sel et l’huile d’olive, puis vient le moment du sablage. Cela signifie que l’on frotte tous les ingrédients dans ses mains jusqu’à obtenir une texture qui permette de saupoudrer ce mélange facilement sur les préparations.

C’est dans le nord de la Palestine que poussent les feuilles de za’atar, sur des collines à la végétation rare, au paysage rocheux et au vent sec et chaud. Cet aromate est récolté par de petites coopératives de femmes, selon des méthodes traditionnelles. Avant d’être séché, le za’atar est trié puis effeuillé à la main.

Ajouter au panier