À la maison

Le mélange pain d’épices sert avant tout à faire du pain d’épices mais peut aussi être utilisé pour relever le carrot cake et le porridge.
On en met une cuillère pour aromatiser le chocolat chaud et dilué dans du lait et il fait, à lui tout seul, une formidable boisson d’hiver.

Découvrez le mélange pain d'épices dans...

Nos recettes gourmandes et faciles à réaliser
très bientôt...

MÉLANGE PAIN D'ÉPICES
pot de 40g / 4,80 €

autres noms : pfefferkuchen, gingerbread

Pour réaliser notre mélange pain d’épices , nous nous basons sur la recette classique française : cannelle, gingembre, clou de girofle, noix de muscade. Nous y ajoutons aussi de la cardamome verte et des graines de coriandre pour donner une petite touche orientale. Enfin, nous avons mis un peu de poivre blanc pour apporter de la puissance à l’ensemble.


L’ancêtre du pain d’épices est le mi-kong, littéralement pain de miel en chinois, un petit pain à la farine de froment dans lequel on ajoutait du miel et parfois des plantes aromatiques. Les guerriers de Gengis Khan en avaient dans leurs rations et les transportèrent jusqu’en pays arabes. C’est à l’époque des croisades que les Occidentaux découvrent ces petits pains d’épices et les rapportent chez eux.
Le pain d’épices est donc connu depuis plus de 1O siècles et s’il est toujours réalisé à la farine de seigle ou de froment, il n’y a pas toujours eu des épices dedans. Les premières à être utilisées sont le clou de girofle et le gingembre. Plus tard, arrive la cannelle.
On trouve aujourd’hui deux écoles : le pain d’épices de Reins, fait avec de la farine de seigle, du miel et des épices ; le pain d’épices de Dijon, plus brioché, fait avec de la farine de froment, des jaunes d’œufs, du beurre, du lait et des épices.

Ajouter au panier