Curry de Madras

5,459,50

Parfums et saveurs

Ce curry de Madras biologique est acidulé, chaleureux et piquant. Il doit ces parfums au cumin et à la coriandre qui s’imposent de prime abord, accentués par le poivre et le gingembre. Viennent ensuite les notes fraîches de la cardamome et de la noix de muscade.
En bouche, sa chaleur et son piquant s’accompagnent de notes de terre, d’agrumes et de poivre.
Tout comme le curry « classique », le curry de Madras évoque la cuisine, les restaurants et les marchés indiens riches de couleurs et d’épices. Il invite à découvrir de nouveaux arômes et à imaginer de nouvelles utilisations.
Pour réaliser ce mélange, toutes les épices ont été broyées ensemble afin d’harmoniser les arômes.

Effacer
UGS : CURMMLFR Catégorie : Étiquettes : ,

Dites m'en plus

Avant d’apporter quelques explications, tordons le cou aux idées reçues : le curry ne vient pas d’Inde mais d’Angleterre. Fraîchement revenus des colonies, de nombreux Anglais à qui la nourriture indienne manquait, cherchaient en vain à retrouver les saveurs qu’ils avaient connues. A la fin du 19ème siècle, un entrepreneur anglais élabore un mélange d’épices vendu en poudre, promettant de recréer la saveur des Indes. Cette poudre fut un tel succès qu’aujourd’hui nous sommes persuadés d’une part que le curry est un mélange indien, et d’autre part que la nourriture indienne a le goût du curry.
En fait, le mot vient en fait du tamoul kari qui signifie un plat cuit en sauce. Le curry n’est donc ni le nom d’un mélange d’épices, ni celui d’un goût spécifique mais simplement d’une préparation.
Tout comme sa version « classique », le curry de Madras a été inventé par les Britanniques et s’inspire de la cuisine de la ville du même nom (Chennai aujourd’hui). Ce mélange du sud de l’Inde se distingue du curry « classique » par la force de son piquant : on y trouve du poivre, de la moutarde et du piment en généreuses quantités.

Informations complémentaires

Poids ND
Dimensions ND
Conditionnement

Moulu – Boite de 6 pots de 40g, Moulu – Pot de 40g, Moulu – Pot de 40g, Moulu – Boite de 6 pots de 40g, Moulu – Sachet de 100g, Moulu – Sachet de 100g

Collaboration

À la maison

Le mélange Curry sert à faire… des currys ! Il sert de poudre à bouillon pour donner cette petite saveur qu’on qualifie habituellement d’ « indienne ». Il peut donc se mettre dans tous les plats indiens : du curry au dal. 
On ajoute ce mélange à la vinaigrette, on le saupoudre sur des pommes de terre sautées. On adore en parsemer la préparation d’une omelette.
Les amateurs de plats relevés remplaceront, sans hésiter, le curry « classique » par le curry de Madras dans toutes les recettes. Ceux qui cherchent à obtenir un plat modérément relevé, l’utiliseront avec parcimonie et pourront judicieusement le servir avec une sauce fraîche au yaourt, qui permet de soulager la langue et le palais. En Inde, cette sauce très populaire prend le nom de raïta.

Autres noms

Description

Avant d’apporter quelques explications, tordons le cou aux idées reçues : le curry ne vient pas d’Inde mais d’Angleterre. Fraîchement revenus des colonies, de nombreux Anglais à qui la nourriture indienne manquait, cherchaient en vain à retrouver les saveurs qu’ils avaient connues. A la fin du 19ème siècle, un entrepreneur anglais élabore un mélange d’épices vendu en poudre, promettant de recréer la saveur des Indes. Cette poudre fut un tel succès qu’aujourd’hui nous sommes persuadés d’une part que le curry est un mélange indien, et d’autre part que la nourriture indienne a le goût du curry.
En fait, le mot vient en fait du tamoul kari qui signifie un plat cuit en sauce. Le curry n’est donc ni le nom d’un mélange d’épices, ni celui d’un goût spécifique mais simplement d’une préparation.
Tout comme sa version « classique », le curry de Madras a été inventé par les Britanniques et s’inspire de la cuisine de la ville du même nom (Chennai aujourd’hui). Ce mélange du sud de l’Inde se distingue du curry « classique » par la force de son piquant : on y trouve du poivre, de la moutarde et du piment en généreuses quantités.