LES ÉPICES

Vos kits et coffrets sont-ils toujours emballés dans un paquet cadeau ?

Oui, tous. Nous avons créé nous-mêmes de multiples papiers colorés sur lesquels sont représentés des épices ou des fleurs (cardamome, clous de girofle, fleur d’oranger…). Ils servent à emballer nos kits et certains coffrets. Nous avons aussi créé des tampons évocateurs de voyages qui nous servent à décorer du papier kraft. Ce papier recouvert de tampons colorés nous sert à emballer les coffrets de 6 pots.

Pour les voir de plus près, rendez-vous sur la page du coffret qui vous intéresse. Nous espérons qu’ils vont plairont !


Où ranger mes épices ?

Les épices n’aiment pas la lumière du jour, les rayons de soleil, la chaleur et l’humidité car cela altère leur goût et leur couleur. En revanche, elles adorent qu’on pense à elles au moment de préparer le repas ! Laissez donc vos pots d’épices à portée de vue – si vous le pouvez – il y a de fortes chances pour que vous les utilisiez plus souvent.


Combien de temps vos épices se conservent-elles ?

Nous proposons des épices issues de la toute dernière récolte, ce qui est une pratique assez rare pour être soulignée. Alors, profitez de leur fraîcheur et utilisez-les généreusement !

 

Les épices entières se gardent facilement 2-3 ans tout en restant très aromatiques. Moulues, elles s’éventent plus rapidement. Vous utilisez rarement vos épices ? Mettez-les au congélateur pour prolonger leur conservation. Elle se gardent alors jusqu’à 5 ans sans vraiment perdre de leurs arômes.

 

Sachez que si vos épices viennent d’un circuit plus classique (même bio), elles sont stockées plusieurs années (souvent entre 2 et 5 ans) dans des entrepôts avant d’être mises en vente dans les magasins. Plus d’info ici.


Je n’ai pas l’habitude de cuisiner avec des épices. Avez-vous des conseils, des recettes à proposer ?

Notre meilleur conseil ? Osez jouer avec les épices, faites des expériences. La meilleure façon de découvrir des saveurs nouvelles est de tester, de combiner, de goûter… Vos plats seront toujours étonnants et variés.

 

Nous suggérons des pistes possibles d’utilisation sur chaque page de produit. Nous avons aussi un blog de recettes où il est possible d’effectuer des recherches par type de plat (entrée, brunch, dessert, etc.), par épice et par ingrédient. Nous envoyons chaque mois une newsletter avec 2 ou 3 recettes. Enfin, quand vous passez commande, nous glissons dans votre colis une carte postale avec une recette de saison. De quoi vous mettre l’eau à la bouche !


Doit-on ajouter les épices en début ou en fin de cuisson ?

Cette question mérite un article à elle toute seule… Que nous allons écrire très prochainement. Vous en serez informé via la newsletter.


Vous utilisez le mot topping pour certains mélanges. Qu’est-ce que cela signifie ?

Topping est un mot emprunté aux Anglais qui désigne un ingrédient que l’on ajoute sur n’importe quel mets au moment de servir (et non en cours de cuisson). Nous avons écrit un petit article dans notre blog qui vous explique tout.


Vaut-il mieux acheter des épices entières ou moulues ?

Les épices se conservent mieux entières que moulues. Un tour de moulin quand vous préparez votre plat et le résultat n’en sera que meilleur.

 

Sur notre site, nous proposons nos épices entières à l’exception de celles que l’on consomme en grande quantité comme le cumin et la coriandre ou de celles que vous auriez bien du mal à moudre à la maison comme le curcuma sec, le gingembre sec et la cannelle.


Pourquoi ne proposez-vous pas du poivre moulu ?

D’une part, le poivre s’évente rapidement une fois moulu ; d’autre part, c’est une épice très facile à moudre chez soi. Un tour de moulin quand vous préparez votre plat et le résultat n’en sera que meilleur ! Vous n’avez pas encore de moulin ? Jetez un œil à notre gamme, notamment le moulin microplane, pour faire vos moutures à la maison.


Doit-on torréfier les épices ?

Torréfier vos épices permet d’en faire ressortir tout le parfum. Les épices dites sèches comme le cumin, la coriandre, le fenouil, le fenugrec, l’anis, l’ajwain… gagnent à être torréfiées.

 

Comment s’y prend-on ? Dans une petite poêle non huilée, faites griller 2 ou 3 minutes à feu doux vos épices. Remuez constamment. Quand elles commencent à devenir très aromatiques et embaument toute la cuisine, retirez la poêle du feu, puis utilisez les épices en suivant les indications de la recette.


J’ai remarqué un dépôt légèrement gluant dans le fond de mon chaï. Pourquoi ?

Ce blob tient au fait que le mélange contient de la cannelle cassia qui est très riche en pectine, lignines et mucilage. Il n’y rien de dangereux ou d’anormal dans cette texture. En Inde, le chaï est systématiquement filtré à l’aide d’une petite passoire à thé avant d’être bu. Nous vous conseillons d’en faire autant : laissez le chaï infuser 1 minute, puis filtrez pour éviter cette texture peu agréable.


Je n’aime pas la nourriture piquante. Puis-je manger vos épices ?

Bien sûr ! Il semble d’abord important de différencier les « épices » de la notion « épicée ». Les épices ont beaucoup de parfum mais piquent finalement très peu.

Les épices piquantes, comme le gingembre, le poivre ou les graines de moutarde ne piquent pas toutes de la même façon tout simplement parce qu’elles n’agissent pas sur les mêmes récepteurs. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes ne supportent pas le piment mais adorent ajouter du poivre à leur plat.

 

Nos mélanges d’épices indiens sont assez peu piquants car nous les avons adaptés au palais européen en réduisant drastiquement la quantité de piment. Si vous aimez les mélanges légèrement piquants, ils vous plairont sûrement !

 

Si vous ne supportez pas du tout le piment, évitez simplement la section Piments du site, sauf pour acheter du piment ñora ou du paprika doux qui ne sont absolument pas piquants (= zéro piquant). Évitez aussi nos mélanges contenant du piment. La liste des ingrédients se trouve sur chaque page du produit. Régalez-vous avec le reste !


Que faire de mes pots d’épices vides ?

Tous les contenants que nous utilisons sont fabriqués à partir de matériaux recyclables, vous pouvez donc déposer le pot ainsi que son couvercle dans la poubelle jaune.

Si un jour, vous en venez à acheter votre épice ou mélange préféré en sachet de 100 gr, votre pot vide pourrait vous être bien pratique dans la mesure où vous le remplirez à nouveau pour le garder à portée de main.


Vos épices contiennent-elles du gluten ou des allergènes ?

Nos épices ne contiennent pas de gluten. En revanche, dans notre atelier, nous stockons du freekeh et du maftoul qui contiennent du gluten. Nous avons aussi des graines de moutarde, du sésame et du céleri qui sont des allergènes. Même si nous nettoyons attentivement les stations de travail, les autres produits peuvent contenir des traces infimes d’allergènes ou de gluten.


Quels épices et mélanges d’épices contiennent du sel ?

Certains mélanges d’épices contiennent du sel pour plusieurs raisons :

-       Ils sont traditionnellement préparés avec du sel (za’atar, merkén…)

-       Ce sont des toppings servant à assaisonner un plat. Ils sont donc prêts à l’emploi.

-       Ce sont des préparations contenant des épices, des légumes déshydratés, des fruits secs, des fleurs et des aromates que l’on fait cuire avec du riz, des lentilles, du boulgour, etc. Ils sont donc aussi prêts à l’emploi.

 

Nous vous invitons à toujours lire la liste des ingrédients présente sur les pages produits concernées.


Vos épices contiennent-elles de l’oxyde d’éthylène ?

Non. Nos épices sont analysées de manière aléatoire à la fois dans le pays d’origine, par la douane française, par l’organisme de certification et par nous-mêmes.

La DDPP fournit une liste de plusieurs centaines de produits à risque, sur laquelle s'appuient les organismes certificateurs (ECOCERT ou LACON) . Ces derniers viennent plusieurs fois par an dans notre atelier afin de procéder à des contrôles (parfois inopinément).

Si vous souhaitez acheter notre curcuma indien (du Kerala), sachez qu’il est obligatoirement testé pour le dioxyde d’éthylène.


Vos épices sont-elles irradiées ou stérilisées ? Sont-elles traitées à la vapeur ?

Non. Aucune de nos épices ne subit de tels traitements. Par ailleurs, la ionisation est interdite dans le cahier des charge de l'agriculture biologique.


close

Nouveau compte S'inscrire